Beastars en tête d’affiche 2019?

Alors que le festival international de la Bande dessinée d’Angoulême bat son plein, les éditions Ki-oon ont pour invité, l’autrice de Beastars, Paru ITAGAKI. Pendant tout le festival, elle a réalisé des dédicaces, rencontrant ainsi ses futurs lecteurs français. C’est le dernier jour du festival, retrouvez la de 10h30 à 12h00 et de 14h00 à 16h00 sur le stand de Ki-oon en MC17. Pourtant, les dédicaces ne s’arrêtent pas là, retrouvez la mangaka dès demain de 17h00 à 19h00 à la FNAC de Montparnasse à Paris.

© 2017 Paru Itagaki (AKITASHOTEN) / Ki-oon

Mangaka : Paru ITAGAKI
Éditeurs japonais: Akita Shoten
Nombres de tomes: 2 ( En France)
Éditeurs en France: Ki-oon

L’histoire prend place à l’institut Cherryton, un lieu où herbivores et carnivores vivent en harmonie. Seulement, celle-ci est troublée par le meurtre de Tem, un herbivore. Tous les soupçons se portent sur les carnivores du club de théâtre surtout sur son meilleur ami, Legoshi un jeune loup, qui a passé beaucoup de temps avec Tem. Hors de question de rester les bras croisés et d’être cloîtré par la peur car la représentation de théâtre arrive.

Des dessins surprenants.

D’habitude, je regarde souvent le décor quel que soit le manga que je lis, mais ici adieu décor de base et bonjour arrière-plan simpliste où le blanc prime. L’usage minimal des trames témoigne de la maitrise des dessins, tout est bien pensé afin de mettre en avant l’action.

Les apparences sont-elles vraiment trompeuses?

On ne va pas se mentir, il y a de nombreuses œuvres qui présentent des animaux bien plus humains qu’ils en ont l’air afin de critiquer notre société et Beastars n’y fait pas exception. Dès le premier chapitre, on comprend qu’il ne faut pas se fier aux apparences car n’importe qui peut avoir fait le coup. Les règles sont très strictes concernant les carnivores, ils ne peuvent en aucun cas manger de la viande mais, quelqu’un se refuse à suivre cette règle et à tuer Tem. Les plus forts doivent-ils s’abaisser au même niveau que les plus faibles pour qu’il y ait égalité? Une seule chose est sûre, la loi du plus fort et de la chaîne alimentaire est très présente dans le manga.
Le manga est un shōnen mais, il s’adresse à un public un peu âgé que d’habitude, en France, il est donc classé seinen.

Crainte et respect vont-ils vraiment de paire?

Legoshi a beau être réservé et taciturne malgré les apparences, tout le monde n’a dieu que pour Louis, le hautain et irrespectueux cerf cependant, pour tous les élèves de l’institut, il n’y a que Louis qui peut accéder au titre de Beastars, un titre qui désigne l’élève le plus influant du campus. Avec l’influence de ce titre, la Beastars peut régler n’importe quel conflit, cela même s’ils impliquent des carnivores.

J’ai été surpris par la capacité de l’auteur à mettre en avant ce qu’il tient à nous montrer, le contraste entre le noir et le blanc si bien mené que le regard est dès le début porté par l’absence de couleur. Dans le second tome, on découvre beaucoup plus de décors, s’agissait-il là d’un tour de force afin de faire le lecteur se concentrer sur l’essentiel de l’histoire? J’ai la très forte impression que chaîne alimentaire s’est convertie en chaîne de pouvoir, plus on est bas dans la chaîne alimentaire et moins on sera respecté et inversement. Durant ma lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de m’interroger, pourquoi continuent-ils de mener leur petit train-train quotidien alors qu’un de leur proche est mort? Cela, en devient même un peu flippant, j’espère que le scénario apportera la réponse à cette question.

Le manga de Paru ITAGAKI a reçu pour ainsi dire de nombreux prix dont le prix Tezuka et le prix Manga Taishou. Ki-oon semble tout mettre en œuvre pour que son nouveau titre soit une réussite aussi en France. De notre côté, on espère juste que le titre recevra l’accueil qu’il mérite, devenant ainsi un Beast Seller. En tout cas, on attend impatiemment la suite.

EDIT: Notez qu’un Animé vient d’être annoncé !

source : akitashoten.co.jp, ki-oon,ryokutya

Naust

Un commentaire sur « Beastars en tête d’affiche 2019? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s